La radiesthésie

Ce mot ne vous évoque peut-être rien de spécial mais son utilisation est grandement connue depuis des lustres. L’utilisation du pendule est une très bonne première approche du monde de l’ésotérisme.

Cet art nécessite de rester neutre et de garder le contrôle de ses émotions. Chose non-aisée lors du début d’apprentissage mais qui permet de visualiser rapidement certaines possibilités offertes par le pendule.

Que ce soit pour poser des questions sur la santé, l’amour ou tout autre demande, le pendule saura éclairer votre chemin si vous savez rester neutre face à votre demande et neutre de tout envie de résultat. N’oubliez pas d’indiquer à votre pendule comment opérer lorsque la réponse ne peut être obtenue, par exemple une réponse du type : je ne sais pas avec une oscillation de gauche à droite.

Comment puis-je commencer à utiliser un pendule ?

Simplement en vous munissant d’un bout de ficelle ou toute chose de ce style avec un poids au bout. Il ne vous est pas utile d’acheter un pendule pour qu’il soit efficace. Une ficelle et une pierre feront tout à fait l’affaire. Personnellement, j’utilise des objets en métal pour fabriquer mes propres pendules et je trouve leur efficacité plus importante que les pendules en bois ou autres résines achetées en boutique.

Exercice pour débuter

Tout d’abord, la première chose consiste à déplacer votre pendule comme bon vous semble en comprenant que cet objet se déplacera en fonction de votre volonté, comme le prolongement de votre main. Essayez de lui faire exécuter des rotations dans le sens des aiguilles d’une montre, puis, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Vous verrez rapidement que le pendule suit les mouvements que vous lui demandez. Ceci peut paraître un peu perturbant au début mais il est tout à fait possible de déplacer des objets avec sa pensée et bien plus encore.

Une fois l’habitude de déplacer votre pendule prise, vous pouvez alors définir une réponse à vos questions. Un oui pour le sens de rotation des aiguilles d’une montre et un non pour l’inverse. A vous de voir, ce qui importe est surtout que la réponse vous semble logique et facile à interpréter. N’oubliez pas de définir une réponse impossible. J’utilise un va et vient de gauche à droite pour définir la réponse : je ne sais pas.

Comment s’entrainer ?

Un exercice intéressant à faire est de prendre un jeu de carte, de le poser devant vous et d’essayer de deviner, carte par carte, leur couleur.

Cet exercice vous permettra également d’estimer votre pourcentage de bonne réponse et vous entraînera surtout à garder votre concentration de plus en plus longtemps.

Comment augmenter son efficacité ?

Le problème vient souvent de la question. Il faut simplifier au maximum la question et n’offrir comme réponse au pendule que le choix entre les réponses oui, non, peut-être.

Par exemple pour savoir si un enfant naîtra garçon ou fille, utilisez une question simple :

Cet enfant est-il un garçon ? La réponse sera oui, non ou peut être.

La question pourrait être formulée par la forme féminine bien évidemment, le choix vous appartient et l’interprétation ou la liberté de le formuler ou non également.

Pour avoir un taux de bonne réponse autour de 90%, il vous faudra rester neutre fasse à la question, si vous pensez à une réponse alors le pendule vous donnera cette réponse !

C’est à ce niveau que réside la complexité du pendule. Pourrez-vous annoncer à quelqu’un que vous aimez que la maladie le gagne ou devez-vous le faire ?

C’est dans cette problématique qu’est l’apprentissage du pendule, chaque interprétation peut avoir de lourdes conséquences.

Mon avis sur la radiesthésie

Cet art est absolument fantastique pour l’initiation, comprendre comment l’énergie permet de créer un mouvement. Comprendre comment nous influençons notre environnement en fonction de nos émotions. J’ai eu l’occasion de travailler à l’aide du pendule pour certains cas médicaux et les diagnostiques posés furent les mêmes que la médecine traditionnelle. Cela ne veut pas dire que ça la remplace mais je pense que c’est un très bon complément. Je mets néanmoins en garde les radiesthésistes confirmés sur les diagnostics car cela est très stressant de porter le poids d’une décision donnée. Ne donnez aucun avis si vous n’en n’êtes pas convaincu, les répercutions pourraient être désastreuses.

Je pratique toujours la radiesthésie, elle fut ma première technique d’apprentissage et restera toujours autant utile.

Je vous souhaite bien du plaisir avec ce noble Art qu’est la radiesthésie.

Marmotte Thor