Evolution de l’esprit

La vision de l’esprit est différente que l’on soit en Orient ou en Occident. Nous, Occidentaux, considérons l’esprit comme dissociable du corps. Pour les Orientaux, l’esprit et le corps forment un tout. Ma vision personnelle me fait dire que l’esprit dépasse le corps et que les 2 sont indissociables.

Si je devais imager une forme d’évolution je le ferais par couleur et par genre.

Depuis mon tout jeune âge je vois les gens en couleur, ce que je pense être leur aura. Cela est donc facile pour moi de pouvoir décrire une personne en fonction de la couleur de son aura. Cela me donne un vague idée de l’évolution de chaque esprit et des thèmes qui peuvent être évoqué ou non lors de discussions.

Par thème :

En se basant sur différentes croyances ou symboles retrouvés, plusieurs sortes de genres apparaissent.

La carpe Koï

La carpe est courageuse, patiente est rigoureuse. Son évolution est à venir pour atteindre le statut de dragon. Une évolution bien plus courte que les autres genres. Ses sens sont très développés.

La fourmi

La fourmi est travailleuse, acharnée et puissante. Son potentiel est énorme et demande à continuer sur un ordre établi. La rigueur est un de ces points fort.

Le singe

Le singe est intelligent, farceur mais ne songe qu’à s’envoler. Il rêve de se détacher des branches qu’il aime tant afin de voir d’autres horizons. Le singe a besoin de ses congénères.

Le Phoenix

Le phœnix renait de ses cendres lorsque son souffle est épuisé. Il évolue pour tendre à n’être plus en chair mais en flammes. Une lumière intense et rassurante permet de guider son entourage.

Le dragon

Le dragon est sage et puissant. Il a appris avec le temps à ne pas confondre vitesse et précipitation. Son évolution est longue car sa puissance demande du temps pour être comprise. Il maitrise le temps et peut le lire. Son apprentissage est fait dans la douleur et la rigueur. Le dragon est un mélange des genres, une forme d’évolution.

Sa taille et les répercussions de ses actes sont visibles de tous et évoluent avec le temps. La lumière au bout de sa queue permet aux phœnix d’être guidés. Souvent incompris et parfois solitaire, le dragon s’adapte tel un caméléon à son environnement.

Marmotte Thor